C’est Olivier Véran qui le dit dans un entretien à la presse régionale. Le pic sanitaire est peut-être derrière nous. Il pourrait avoir été atteint vendredi dernier dans les services de réanimation. La situation s'améliore mais il est encore trop tôt pour relâcher nos efforts selon le ministre de la santé.

270 entrées en réanimation, un chiffre au plus bas depuis 3 semaines, le nombre de nouvelles contaminations diminue, le taux de positivité des tests également.

Le ministre affirme que les règles du confinement pourraient être allégées au 1er décembre si les effets du confinement se confirment dans les jours à venir. Il nous donne rendez vous à la fin du mois pour plus de visibilité sur le déroulé des fêtes et des vacances de Noel.

Ce lundi 16 novembre, Olivier Véran va se rendre à l'aéroport de Lyon-Bron en milieu de matinée. Il va assister à une nouvelle évacuation sanitaire ... 130 ont déjà été effectués dont une centaine pour notre région.

Auvergne Rhône Alpes est toujours la région la plus touchée par la deuxième vague de l’épidémie.