Un décret a été pris ce mercredi pour encadrer les prix de gels hydralcooliques. Des "cas isolés" ainsi que "des prix inacceptables" sont déplorés par le ministre français des Finances en ces temps de crise.

Bruno Le Maire souhaite également que l’Eurogroupe puisse recourir à l’instrument budgétaire pour relancer l’économie.