Comment gérer ses émotions négatives au quotidien ? Jean Cottraux, psychiatre, propose de découvrir les solutions à ce problème au travers de son livre. Invité dans le Grand Direct, ce 10 juin, il nous apporte des premiers éléments de réponse.

Peur, colère, haine, tristesse... "Des émotions négatives pour soi et pour les autres." Le cadre est posé, et pour le psychiatre Jean Cottraux, la crise sanitaire n'a pas arrangé les choses. "On a vu une augmentation de la dépression, de l'anxiété, de trouble bipolaire, de rupture dans les couples. Ce sont des choses qui n'auraient probablement jamais eu lieu si la situation n'avait pas été celle-ci." Pour lutter contre ça, le psychiatre a signé le livre Sortir des émotions négatives. "Un livre qui permet de gérer ses émotions. Une partie du livre est notamment consacrée au système PAEN, Programme d'Autogestion des Émotions Négatives, qui permet à chacun de mettre en place des systèmes pour gérer ces émotions."

Toutes ces émotions négatives se divisent en différentes catégories. "Il y a les émotions primaires, des réponses intenses qui reflètent le vécu d'une personne affectée par un évènement interne ou externe, et les sentiments plus durables, qui peuvent entrainer des ruptures." Pour illustrer ses propos, Jean Cottraux prend la colère en exemple. "La colère est en premier lieu dangereuse pour soi, car elle augmente les risques de développer des maladies comme les infarctus, ce qui est scientifiquement prouvé. Mais c'est aussi un problème pour les autres, cette émotion entraine souvent une rupture d'unité sociale et d'équipe."

Alors pour limiter ses émotions qui peuvent devenir pesantes et dangereuses au quotidien, le docteur propose différentes solutions. "Il faut prendre de la hauteur et de la distance, réduire son activité émotionnelle par la relaxation et la méditation, et restructurer ses pensées pour voir plus loin, revenir aux valeurs qui sont les nôtres." C'est toute une autogestion avec soi-même qui est à développer. "Il faut apprendre à gérer de façon positive nos émotions."