Les avocats du barreau de Lyon ont voté, lundi 6 janvier, pour une semaine de grève. La plus longue pour la métropole. Une semaine de perturbation est prévue pour les procès en cours.

Cheminots, ambulanciers, pompiers, avocats... Tous les corps de métiers se rassemblent dans un mouvement de contestations sociales contre la réforme des retraites depuis la fin 2019. Le fonctionnement des tribunaux devrait être largement perturbé en cette semaine de grève des avocats de la métropole lyonnaise. Une centaine d'entre eux étaient présents, lundi 6 janvier, devant le tribunal du troisième arrondissement. Ils ont voté une grève jusqu'au 12 janvier.

Des affaires "entièrement renvoyées"

La totalité des dossiers de chacune des chambres correctionnelles a été renvoyée et même situation au tribunal pour enfants, où les affaires ont été « entièrement renvoyées », confirme un magistrat du parquet. En ce qui concerne les comparutions immédiates, le parquet propose de prendre les dossiers sans avocats. « Nous voulons sauver notre régime de retraite autonome, explique le bâtonnier. Autonome ne signifie pas spécial", affirme Serge Deygat, le bâtonnier du barreau de Lyon. Un état des lieux de cette grève doit être étudié lundi prochain, lors d'une assemblée générale, afin de voir si le gouvernement revient sur ces positions.