Aujourd’hui en France a publié dimanche une liste de 40 disparitions ou meurtres établie par la cellule Ariane de la gendarmerie et potentiellement liée à Nordahl Lelandais. Mais certaines des informations relayées par le quotidien sont floues, notamment au sujet des deux disparitions du Rhône, et les familles des concernés n’avaient pas été prévenues.

Les avocats des familles ont réagi très vite à la diffusion de cette liste. Beaucoup estiment intolérable qu’elles n’aient pas été mises au courant de son existence ; elle aurait été transmise auprès du parquet général, mais pas auprès des services d’enquête.

Quant à la disparition d’Edwige Ukundirwase dans le Rhône, elle ne se serait pas produite en 2016, mais en août 2017. La jeune Rwandaise de 20 ans se trouvait dans les environs d’Oullins pendant un court séjour en France.