Lyon 1ERE

PROCÈS DE NORDAHL LELANDAIS : LA RÉCLUSION CRIMINELLE À PERPÉTUITÉ ET 22 ANNÉES DE SÛRETÉ

Isaline Boiteux

Isaline Boiteux

Nordahl Lelandais

L’avocat général a requis la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 22 ans contre Nordahl Lelandais dans le procès de l’affaire Maëlys, à Grenoble le jeudi 17 février 2022.

Nordahl Lelandais, 38 ans, comparaît depuis le lundi 31 janvier devant la cour d’assises à Grenoble, pour le rapt et le meurtre de Maëlys de Araujo, alors âgée de 8 ans lorsqu’il l’a enlevée en pleine fête de mariage, le 27 août 2017 à Pont-de-Beauvoisin. Ce matin, le procureur général Jacques Dallest a demandé la perpétuité criminelle avec 22 ans de sûreté. « On est, bien sûr, sur un mobile sexuel dans cette affaire, malheureusement. Évidemment, le mobile est sexuel. Mais pour qualifier une infraction pénale, il faut réunir l’intention et l’acte matériel. On a l’intention, mais pas la preuve matérielle de l’acte. J’ai la conviction d’un acte sexuel, mais je ne peux pas le démontrer » a déclaré le procureur général, avant d’annoncer la peine qu’il va demander à la Cour.  « Je vous demande de le déclarer grand criminel, grand prédateur, coupable des faits et de le condamner à la réclusion criminelle à perpétuité et d’assortir cette peine d’une période de sûreté de 22 années. »

Cet après-midi, la parole sera donnée aux trois avocats de la défense, Me Mouttous, Me Parait et Me Jakubowicz avant le verdict attendu demain.