Pascal Fauret et Bruno Odos, condamnés vendredi à six ans d’emprisonnement pour importation et tentative d’importation de stupéfiants en bande organisée, ont fait appel ce lundi.

Ils ne sont pas seuls : les deux dirigeants de SN-THS, Fabrice Alcaud et Pierre-Marc Dreyfus, qui ont eux aussi été condamnés à six ans de prison ferme, les accompagnent dans la démarche. Les deux pilotes avaient plaidé non-coupable durant le procès, affirmant qu’ils n’avaient pas connaissance du contenu des bagages de leur passager.

Ils avaient été arrêtés et condamnés à 20 ans de prison par les autorités dominicaines, avant de fuir vers la France après quinze mois de détention dans des “conditions épouvantables”. Leur demande sera examinée dans les deux mois par la chambre d’instruction de la cour d’appel d’Aix-en-Provence.