Après la démolition de la moitié sud du hall de gare SNCF de Lyon Part-Dieu et des bâtiments au sud de la place Béraudier, des travaux de réalisation des fondations du parking, de To-Lyon et de la galerie Béraudier ont pris le relais depuis le début de l’année 2020.

Depuis le 10 novembre, une nouvelle étape a débuté. Elle va permettre la démolition du hall nord de la gare et le creusement de la place et d’accueillir d’ici 2024 le futur parking et la place basse Béraudier.

Cette nouvelle phase de travaux nécessite l’élargissement de l’espace dédié au chantier sur la totalité de la place Béraudier. Cette configuration durera plus d’un an et nécessite l’installation d’une passerelle publique de 22 mètres de large au-dessus du chantier pour maintenir l’accès à la gare.

Cette passerelle d’accès provisoire à la gare est réalisée en structure métallique. Entièrement montable et démontable sur place, elle mesure 46,5 mètres de long et pèse plus de 500 tonnes. Pour limiter son impact environnemental, la charpente sera entièrement réutilisée.

Spacieuse avec ses 22 mètres de large, la passerelle permet de maintenir un accès confortable et fluide à la gare SNCF de Lyon Part-Dieu, tout en permettant aux travaux de se dérouler en toute sécurité sous le passage piétonnier.

Sur Lyon 1ère, le directeur des opérations Frédéric Longchamp "C'est tout ce qui fait la difficulté de ce chantier. Il faut continuer d'accueillir 140 000 personnes par jour (en moyenne, ce sont les chiffres de 2019, avant la crise de la Covid). C'est tout de même près de 100 000 personnes par jour côté Béraudier (centre commercial)... c'est effectivement tout un art, depuis le début de ce projet, de parvenir à maintenir le confort du flux des clients. tout cela pour effectuer d'énormes travaux qui consistent à raser l'ensemble du bâtiment existant, creuser jusqu'à un niveau -4, pour pouvoir ériger une nouvelle gare SNCF. "

" La nouvelle entrée de la gare nous libère la place pour finir la démolition et commencer la destruction du nouveau hall. Cela va permettre aux travaux de construction du parking de se prolonger jusqu'aux immeubles qui bordent la place. Et on va en même temps débuter la construction de la nouvelle gare sur l'emplacement que l'on vient de libérer. (...) Dès 2021, les nouvelles structures vont commencer à apparaitre. Ce sont de très grands portiques de 35 mètres de portée (soit toute la profondeur de la future gare), dont le montage débutera à la fin de l'été 2021. Et tout cela va se poursuivre jusqu'à l'été 2022 avec les travaux de façade, de couverture et d'aménagement urbain."

Ecoutez l'interview de Frédéric LONGCHAMP, responsable des opérations :

Quels changements pour les usagers du pôle d’échanges multimodal ?

Pour les piétons

- L’accès à la gare côté Béraudier – Centre-Ville est déplacé sur le boulevard Vivier-Merle, face à la bibliothèque. Il sera fermé de 00h45 à 4h50.

- Sur l’espace public, un marquage au sol guide des piétons vers les transports en communs (Métro B, tramway T1) avec deux sens de circulation.

- Des assises abritées pour l’attente et le confort des voyageurs sont installées devant la nouvelle entrée boulevard Vivier-Merle.

- Un hall d’entrée provisoire de la gare accueille les clients avec les automates de billetterie et les écrans d’information.

Pour les cyclistes

Les arceaux vélos temporaires ont été préservés et déplacés à proximité des arrêts de bus, à quelques mètres de l’entrée de gare. La station Velo’V Béraudier est située rue Bouchut, le long de la base-vie du chantie

Pour les taxis et les motos

  • -  La situation est échangée pour les deux-roues motorisées qui disposent toujours de deux parkings provisoires situés rue de Bonnel et boulevard Deruelle.
  • -  La station taxis est située rue de la Villette, de l’autre côté de la gare.Pour accompagner ces changements d’habitudes, la SPL Lyon Part-Dieu et SNCF Gares & Connexions déploient dès les premiers jours une signalétique de marquage au sol, des médiateurs terrain et une communication auprès des usagers (flyers, info réseaux sociaux...)