Les mêmes causes produisent les mêmes effets ! Avec la remontée des températures combinées avec un fort trafic automobile de transit, la métropole de Lyon connaît depuis ce jeudi matin un nouvel épisode de pollution à l'ozone.

Pour l'instant, la Préfecture du Rhône recommande d'abaisser sa vitesse de 20 km/h sur les voies limitées à 90 km/h et n'a pas encore activé de circulation différenciée à Lyon : du moins pour l'instant !

Il est cependant fort à parier que de nouvelles mesures seront prises prochainement car Lyon va connaître à nouveau, un pic de chaleur à partir de demain avec des valeurs qui vont flirter avec les 38° degrés.

Cet épisode sera suffisamment durable (à minima 1 semaine) pour dégrader encore un peu plus la qualité de l'air, déjà jugée mauvaise en ce jeudi 6 août.