En cette période de confinement, un système d’alerte pour les femmes victimes de violences conjugales va être mis en place dans les pharmacies.

"Les interventions en zone gendarmerie ont augmenté de 32 % en une semaine et de 36 % dans la zone de la préfecture de police de Paris", a indiqué Christophe Castaner.

Face à cette hausse, le ministre de l'Intérieur a annoncé jeudi soir sur France 2 la mise en place d’un tout nouveau dispositif. Concrètement, les femmes victimes de violences pourront se rendre en pharmacie et bénéficier de la protection immédiate de la police ou de la gendarmerie.