« Attention, le coronavirus circule encore » : ce sont les mots du président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, face aux relâchements qu'il constate chez les Français.

Dans un entretien avec l'Agence France-Presse, il a annoncé que « beaucoup d’éléments » font craindre un retour du Covid-19 en Europe à l'automne et peut-être dès cet été si les mesures barrières cessent d'être respectées.

Il a déclaré lors de cette interview : « Il y a un certain nombre de risques qu’il y ait un retour du virus à l’automne. On est extrêmement frappé par ce qui se passe dans l’hémisphère Sud en ce moment, qui est en hiver austral : l’épidémie est en train de flamber, en Amérique du Sud, en Afrique du Sud, en Australie, qui vient de confiner Melbourne alors que ce pays était jusqu’à maintenant extrêmement protégé. On a de très grandes inquiétudes. Ce n’est pas une certitude et j’espère qu’on va se tromper, mais beaucoup d’éléments font penser qu’il pourrait y avoir un retour du virus sur l’Europe pour la fin octobre ou le mois de novembre. Si c’est le cas, on sera évidemment beaucoup plus prêts qu’on ne l’avait été au mois de février. »

Ce qui lui porte à croire qu'une deuxième vague est envisageable c'est essentiellement la perte quasi complète des mesures de distanciation, et cela notamment chez les jeunes.

Tout en conseillant d'éviter les foules et de se retrouver dans des lieux fermés, il rappelle l'importance du port du masque, de se laver les mains régulièrement sans surtout négliger les distanciations.

Il demande donc aux français de rester vigilants pour que notre été soit plus simple que le début d'année.