Et si la ville de Lyon devenait entièrement piétonne ? C'est un projet en cours de réflexion pour Grégory Doucet, le nouveau Maire de Lyon.

Les samedi 26 et le dimanche 27 septembre, Lyon, Villeurbanne et la Métropole de Lyon ont choisi de laisser "la voie libre" aux piétons ainsi qu'aux modes de déplacements "doux" (vélo et transports en commun). Le dispositif "la voie est libre" a pour objectif d'améliorer la qualité de vie des citoyens à différents niveaux : en diminuant les nuisances sonores, en améliorant la qualité de l'air et l'impact social grâce à une circulation moins dense.

Bruno Bernard, le président de la métropole de Lyon

Comment ce dispositif va t-il se mettre en place ?

Le week-end du 26 et 27 septembre, la piétonisation de la ville sera mise en place de 11 heures à 19 heures. Le périmètre s'étendra en presqu'île de la Place Carnot au boulevard de la Croix-rousse, mais aussi dans plusieurs rues de chaque arrondissement de Lyon et à Villeurbanne. Les véhicules des personnes résidant dans les secteurs choisis seront tout de même autorisés à circuler.

Des parkings gratuits seront mis à disposition des citoyens et notamment dans les parcs excentrés (La cité internationale de Lyon, Halle Tony Garnier, Marché, Gare ... ) mais aussi des parkings payants dans le centre-ville à 10 euros pour l'ensemble du weekend.

Ce dispositif se tiendra dans la continuité de la semaine de la mobilité qui aura lieu du 15 au 22 septembre. Des animations culturelles, associatives et commerciales sont également prévues sur l'espace public.

Concernant maintenant les transports en commun , le réseau TCL sera maintenu comme un jour classique. Cependant, certains nombres de lignes seront déviées. En parallèle, il est prévu de renforcer les fréquences des lignes de métro A, C et D.

Le "Velo'v" sera également mis en valeur avec une offre de 30 minutes de gratuité supplémentaire, à savoir 1 heure au total.

Grégory Doucet, le maire de Lyon

Liste des rues concernées par la piétonisation :

  • 1er et 2ème arrondissent : De la place Carnot au boulevard de la Croix-Rousse.
  • 3ème arrondissement : Rue Paul Bert (section Rue Flandrin-Rue Baraban) / cours DR Long ( section Rue Bonnand-Rue Charles Richard) / Cours Eugénie (section cours du DR Long - Avenue du Château)
  • 4ème arrondissement : Grande rue de la Croix-Rousse ( à partir de la rue Hénon jusqu'à la petite place de la Croix-Rousse) / rue du Mail jusqu'à la rue Pailleron / Rue d'Ivry / rue du chariot d'or.
  • 5ème arrondissement : Rue de Trion à partir de la place st Just et la rue des Farges qui prolonge jusqu'à la Place des Minimes / Rue Saint Alexandre / Rue de l'Antiquaille / Montée Saint-Jean / Rue des Macchabées depuis son intersection avec la montée de Choulans jusqu'à son intersection.
  • 6ème arrondissement : Place Lyautey du n°2 au n°10 et du n°11 au n°13 / Une partie du cours Franklin Roosevelt du n°1 au n°3B et du n°2 au n°8.
  • 7ème arrondissement : Rue de la Thibaudière (entre Jean-Jaurès et Saint Louis) / Place Jules Guesde / Rue Bonald (entre rue de Marseille et rue Cavenne).
  • 8ème arrondissement : Place Ambroise Courtois / Place du 8 mai 1945 / Rue commandant Pégout.
  • 9ème arrondissement : Rue Laporte / Rue de la Claire entre la place de Paris et la rue Transversale.
  • Villeurbanne : Avenue Henri Barbusse.

Sur le long terme, l'objectif est de pérenniser l'utilisation d'un mode de transport "doux" afin de réduire l’empreinte carbone. Comme l'affirme, le nouveau Maire de la Ville de Lyon, Grégory Doucet : "Le but de l'opération c'est aussi de donner à voir ce que sera la vie de demain, une ville avec davantage d'espace offert aux piétons, une ville beaucoup plus apaisée et plus respirable."

Une étude qualitative sera également réalisée auprès des lyonnais afin d'avoir un retour sur l’événement.

Grégory Doucet, le nouveau maire de Lyon