Adjointe au Maire de Lyon en charge de la culture, Nathalie Perrin Gilbert était l’invitée de la « Matinale du week-end » ce samedi 5 décembre sur Lyon1ère. 

Elle a notamment évoqué le fond d’urgence, voté le 30 juillet dernier, pour soutenir les acteurs de la culture, à hauteur de 4 millions d’euros. Un fond destiné à tous les métiers de la culture, afin de les aider financièrement dans cette période de crise sanitaire et donc économique. « Fin novembre, nous avons commencé à allouer ces aides. Nous avons aidé aussi bien des associations, que des entreprises ou des coopératives… Mais aussi des artistes directement, qu’ils soient intermittents ou pas ». Au premier trimestre 2021 le dernier quart de ce fond d’urgence sera distribué : « On sait que 2021 sera encore compliqué » précise-t-elle.

Son regard sur l’action de la nouvelle majorité municipale : « La Ville de Lyon va de l’avant sur une orientation très claire. La question environnementale et écologique est très présente, mais aussi la justice sociale et solidaire. La culture n’est pas vue comme une variable d’ajustement du budget. Le Maire de Lyon tient son engagement de campagne, et la part du budget culturel est préservée. Ce sont des signes politiques qui, évidemment, me ravissent. »

Le déménagement du projet des Ateliers de la danse : « Gérard Collomb et George Képénékian en parlent très fortement, mais, en dix ans, ils ne les avaient jamais fait. C’est un projet dont on parlait déjà lors des municipales de 2014. Quand je suis arrivée, j’ai vu un dossier qui partait à la dérive. En 2015, nous étions sur des sommes prévues de 10 millions d’euros… On nous annonce que c’est plutôt 40 millions d’euros, voire un peu plus… J’ai pris le dossier en main : on part dans le 8ème arrondissement. Pourquoi ? La proximité avec la Maison de la Danse, qui permettra un fonctionnement plus rationnel et moins coûteux pour les équipes. Et puis, surtout, il est important d’inscrire dans l’ensemble des arrondissements de la ville des projets ambitieux en matière culturelle .»

L’adjointe à la culture a confirmé la nomination d’une nouvelle équipe à la direction de la halle Tony Garnier en janvier 2021. La structure restera dans le domaine public et la Ville de Lyon aimerait y ajouter une activité de production de spectacles.

Autre projet annoncé sur Lyon 1ère « Je le dis sur votre antenne : Pour la première fois, la Ville de Lyon sera aux côtés de la CinéFabrique. Pourtant installée dans le 9ème arrondissement, l’ancien Maire Gérard Collomb n’a jamais voulu investir dans ce projet formidable qui est une école nationale de cinéma. Pour la première fois, nous serons aux côtés de l’Etat et de la Région auprès de cette école. » explique notre invitée.

Plus généralement, Nathalie Perrin Gilbert est revenu sur la notion du « Vivre-ensemble » et de l’urgence du rôle de la culture sur le climat social et politique. « Il faut que l’on se donne les moyens de rêver ensemble » -t-elle défendue. 

Concernant la place de la femme en politique, la 7ème adjoint du nouveau Maire de Lyon Grégory Doucet estime que « ça s’améliore, même si tout n’est pas gagné. J’ai été très heureuse de voir que notre première adjointe est une femme. Et en plus elle est en charge des finances. Moi j’ai commencé femme et jeune en politique, un double handicap ! » a rappelé notre invitée

Pour ré-écouter l’ensemble de l’entretien, utilisez le podcast de l’émission ci-dessous