La Mosquée de Bayonne a été prise pour cible ce lundi soir. L'attaque a fait deux blessés graves. Le tireur présumé, ex-candidat du Front national, a été interpellé.

Kamel Kabtane, le recteur de la grande mosquée de Lyon et président du conseil des mosquées du Rhône a réagi à cet "attentat".

"Ces actes nous les subodorions et nous les craignions, tant la campagne médiatique et politique menée contre l’islam et les musulmans, ces derniers temps a été hargneuse et dangereuse. Elle est la conséquence de cette situation qui a été développée et entretenue par certains commentateurs et hommes politiques, qui sans retenue ont déversé leur haine sur la communauté des musulmans de France", peut-on lire dans un communiqué.

Kamel Kabtane appelle la communauté musulmane à "garder son sang-froid" après cette attaque qui a fait deux blessés à Bayonne. Par ailleurs, il souhaite qu'Emmanuel Macron "use de tous ses pouvoirs pour protéger la communauté musulmane de France contre les dangers qu'elle encourt de la part de ceux qui, au nom d'une idéologie éculée, voudraient faire revivre à la France les moments les plus douloureux de son Histoire".