Le réquisitoire-fleuve de l’avocat général Marc Gouton ce lundi réclamait des peines allant jusqu’à 25 ans de prison pour les accusés de l’affaire “Air Cocaïne”. Les deux pilotes rhônalpins impliqués font face à 7 ans de prison chacun. Ce matin, ils prennent une dernière fois la parole.

L’affaire date de 2013 : 700 kg de cocaïne retrouvés dans la soute d’un Falcon 50 sur le tarmac de Punta Cana. Les deux pilotes, Bruno Odos et Pascal Fauret, avaient été condamnés tous deux à 20 ans de prison par les autorités dominicaines. Ils se sont ensuite enfuis clandestinement vers la France, où ils font aujourd’hui face à une possible condamnation de 7 ans.

Marc Gouton assénait lundi pendant un réquisitoire de près de 9 heures que les deux hommes étaient conscients de ce qu’ils faisaient. Le vol sans retour qui a donné lieu à leur arrestation était le troisième d’une série suspecte. Les peines requises vont jusqu’à 25 ans de prison ferme pour le présumé “Ryan”, commanditaire des vols, le Stéphanois Ali Bouchareb. Le verdict doit être rendu dans la journée.