Ce jeudi 16 juillet l'expiration de la déclaration d'utilité publique, la DUP, de l'A45 met fin au projet d'une seconde autoroute entre Lyon et Saint-Etienne.

Ce projet avait pour but d'améliorer le trafic routier très dense entre ces deux métropoles tout en permettant d'éviter embouteillages et pollution.

La DUP avait été signée le 16 juillet 2008 par l'ancien ministre de l'écologie Jean-Louis Borloo. 

La déclaration signée pour une durée de douze ans ne se verra pas prolongée. Le projet n'aboutira donc pas au grand regret des collectivités locales mais au soulagement des opposants au projet.

Les travaux envisagés afin de mettre en place cette autoroute sur une cinquantaine de kilomètres n'auront donc pas de commencement.

Rappelons que dès 2018 le gouvernement avait déjà pris la décision d'abandonner le projet au profit d'améliorations sur l'autoroute A47 déjà existante.