Dans ses locaux place Bellecour, François-Noël Buffet accueillait ce lundi Gérard Larcher. Ce dernier est venu dans la capitale des Gaules soutenir la campagne du Républicain en amont des élections municipales et métropolitaines.

Dans les derniers sondages, Etienne Blanc était deuxième (21% des suffrages, soit un point derrière l’écologiste Grégory Doucet, EELV). De bon augure pour les municipales.

Cependant, François-Noël Buffet est à la peine concernant les métropoles (une troisième place aux derniers sondages avec 15% des intentions de votes ).

Gérard Larcher déclare : « Il ne faut pas qu’il y est d’antagonismes entre la mairie et la métropole ». L'objectif principal est de "ramener le maire toujours au cœur de la décision. Le maire est à proximité des habitants".

Pour le président du Sénat, Etienne Blanc et François-Noël Buffet semble être la bonne solution. En tout cas, il défend "un retour de l’Etat territorial ». La métropole reste primordiale selon lui : « ici, c’est l’unique métropole constituée au suffrage universel direct, là où l’électeur décidera ». "C'est une première à l'échelle nationale" a pu se réjouir Gérard Larcher.

Il a de même ajouté " je pense que Lyon et la métropole sont pour l’alternance". Ainsi, plus qu'un symbole, c'est "avoir la capacité de reprendre le pouvoir de la ville et de la métropole de Lyon" a pu conclure le candidat à la métropole.