Il y a quelques mois, sous la mandature Collomb, la ville de Lyon avait lancé un appel à candidature pour réguler le marché des trottinettes afin de ne retenir que 2 opérateurs.

13 opérateurs s'étaient alors portés candidat le 7 mai dernier et c'est finalement hier que la ville a rendu son verdict.

Ce sont les Français DOTT et les Allemands TIER qui ont été retenus pour 2 ans « pour leur ambition écologique et l’équilibre des services proposés » dixit la mairie dans un communiqué adressé à la rédaction de Lyon 1ère.

L'actuel leader du marché, l'entreprise Américaine LIME n'a donc pas été autorisée à occuper l'espace public et va donc quitter la ville de Lyon, du moins provisoirement en attendant le prochain appel d'offres.

Les services de la ville de Lyon et les deux opérateurs retenus travailleront ensemble pour déterminer les zones de stationnement idéales, en lien avec les mairies d’arrondissement.

Est-ce donc la fin du stationnement anarchique des trottinettes à Lyon ? Réponse dans quelques mois.