Au début du mois de juin, l’association Odysseus 3.1 s’est lancée dans l’expédition des fonds du lac du parc de la Tête d’Or, ramenant des photos qu’elle n'aurait peut-être pas imaginé faire.

Sur sa page facebook, Odysseus 3.1 publie des clichés où l’on peut observer des espèces qui n’étaient pas présentes il y a un siècle et demi, en 1857, au moment de l’inauguration du parc.

On peut alors y voir du silure, de la tortue de Floride, de la perche soleil ou encore de l’écrevisse de Louisiane. Toutes ces espèces sont considérées comme invasives, c’est-à-dire qu’elles peuvent prendre la place des autres présentes par le passé, modifiant la chaîne alimentaire et également l’environnement. 

L’expédition avait au départ pour but de réaliser une série de clichés, cartographies et un inventaire de la faune et de la flore.

Crédit photo : Odysseus 3.1