Après avoir été placé en redressement judiciaire et avoir fait l'objet d'une procédure de sauvegarde en janvier dernier, le groupe lyonnais Toupargel a annoncé en comité d'entreprise ce jeudi la suppression de nombreux emplois.

Nouveau coup dur pour les salariés du distributeur de produits alimentaires livrés à domicile. En effet, selon Le Progrès ce serait pas moins de 265 postes supprimés sur un peu plus de 2 300, ce qui correspond à plus de 10% des effectifs.

Confronté à une importante baisse du chiffre d'affaire, le groupe lyonnais a enregistré un résultat opérationnel fortement dégradé de -14.3 millions d'euros contrairement à un an plus tôt où ils avaient perdu 10,6 millions d'euros.

Face à une clientèle vieillissante, on note notamment que la plate-forme de Civrieux-d'Azergues fermera mais continuera de centraliser le service approvisionnement et d'avoir ses chauffeurs navettes.

Concernant les procédures judiciaires toujours en cours, le rappel de l'affaire se fera en chambre du conseil le 2 juillet 2019 afin que le Tribunal puisse se prononcer sur la poursuite de la période d'observation.