17 appels : c’est le nombre total donné par les forces de l’ordre. Le suspect de 27 ans avait harcelé les opérateurs afin de leur lancer des insultes racistes.

Il a été interpellé samedi matin dans le troisième arrondissement de Lyon et sera présenté au parquet aujourd’hui pour appels malveillants, outrage, injures à caractère raciste, refus d’obtempérer et transport d’armes prohibées. Après avoir refusé d’obéir aux ordres de la police lors de son arrêt, il s’est finalement ravisé, et les policiers ont retrouvé sur lui deux bombes lacrymogènes. Il a reconnu les faits durant sa garde à vue.