Suite à des dégradations volontaires d’un groupuscule d’extrême-droite à la Croix-Rousse, les anarcho-libertaires de Lyon ont répliqué en les affrontant dans le premier arrondissement.

Samedi soir vers 21h, une quinzaine d’individus masqués et vêtus de noir ont dégradé un bar sur la place de la Croix-Rousse. Ils ont notamment brisé deux portes vitrés à l’aide de chaises en terrasse avant de prendre la fuite, sans faire de blessés. Un témoin les a dénoncés comme faisant partie de l’extrême-droite lyonnaise. Ils auraient souhaité marquer leur opposition une soirée “barbecue anti-Macron” organisée à la Maison de l’Ecologie.

23h15 ce même soir : une vingtaine de sympathisants d’extrême-gauche se rendent à un bar de la rue Désirée dans le premier arrondissement, souvent fréquenté par les mouvements d’extrême-droite. Une rixe oppose alors les deux groupes. Un homme quadragénaire a été légèrement blessé.