Le feu qui s'était déclenché dans le 8e arrondissement de Lyon dimanche matin est le conséquence d'une "rivalité sentimentale".

L'homme a avoué très vite avoir incendié la porte d'entrée de l'appartement situé dans le 8e arrondissement de Lyon. Selon la police, il a expliqué avoir agi "à la suite d'une rivalité sentimentale". Placé en garde à vue, son téléphone prouve qu'il était sur les lieux au moment du départ d'incendie.

L'homme était déjà connu de la police possédant 9 antécédents judiciaires. Il se rend aujourd'hui devant la justice pour incendie volontaire.