C'est officiel le Parlement Britannique vient de rejeter l'accord de sortie sur le Brexit avec l'Union Européenne : 202 voix pour l'accord et 432 voix contre l'accord. Sauf surprise, on s'achemine donc vers un hard-brexit à la fin mars. Reste à savoir comment les choses vont se passer dans quelques mois ? Retour des frontières, des formalités douanières ? 

"J'appelle le Royaume-Uni à clarifier ses intentions dès que possible. Le temps est presque écoulé", a déclaré le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ajoutant "prendre note avec regret du vote britannique".

Il a précisé que même si la Commission ne voulait pas d'un divorce sans accord, l'exécutif européen allait "continuer à préparer son travail de solution d'urgence pour être certain que l'UE est totalement préparée" aux conséquences d'un Brexit brutal.