Selon une étude chinoise, le nouveau coronavirus toucherait moins les personnes du groupe O que celles du groupe A.

En effet, les personnes du groupe sanguin O auraient 33 % moins de risques d'être infectés par le nouveau coronavirus que les autres, tandis que les personnes du groupe A ont 20 % de risques en plus de l'être, par rapport aux personnes des autres groupes.

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont étudié les cas de 2 100 personnes touchées par le virus et hospitalisées dans 3 hôpitaux de Wuhan et Shenzhen. Ils les ont comparés à 3 700 habitants de Wuhan qui n'avaient pas été infectés.