Selon le journal Le Parisien, l'ancien joueur de Lille et de l'Olympique Lyonnais est soupçonné d'avoir vendu sa maison à Ecully à un trafiquant de drogues en 2018.

Michel Bastos a été mis en examen ce vendredi pour "fraude fiscale" et "blanchiment de fraude fiscale". Le joueur de l'OL de 2009 à 2013 aurait vendu sa maison à un prix minoré pour une transaction en partie faite en liquide. La vente a été faite pour 420 000 € + 90 000 € en liquides contre un prix estimé normalement à 900 000 €.

Son agent et responsable de la transaction avait déjà été mis en examen en juin dernier selon le journal. Michel Bastos et ce dernier démentent les faits qui leur sont reprochés.

A noter que la villa de l'ancien joueur avait fais plusieurs fois les gros papiers en étant plusieurs fois la cible de cambriolages et de dégradations.