Ce matin lors d’une conférence de presse, Tony Parker en compagnie de Laurent De La Clergerie, Xavier Lucas et Stéphan Euthine, a présenté le partenariat de la Tony Parker Adéquat Academy avec la Team LDLC d’e-sport.

La Tony Parker Adéquat Académie (TPAA), fondée par Tony Parker, Gaëtan Muller et Nicolas Batum, est un projet d’envergure pour les jeunes talents sportifs français. Le campus encore en construction doit ouvrir en septembre 2019 pour accueillir une centaine d’élèves à partir de 16 ans. Il comporte des lieux de travail, de vie et de sport, car les académiciens logeront sur place. Les cursus proposés vont de Bac+2 à Bac+5, le tout pour la modique somme de 25 000 euros (cursus français) ou 39 000 euros (cursus international).

Parmi ces élèves, dix feront partie du cursus d’e-sport sponsorisé par la Team LDLC. “J’ai toujours été un grand fan de jeux vidéos,” indique Tony Parker. “Et l’e-sport est un secteur qui explose en ce moment.” L’idée derrière la TPAA est de prévenir le décrochage scolaire des jeunes passionnés de sport. Recrutés souvent en début de lycée, ceux-ci se retrouvent face à l’impossibilité des établissements scolaires de s’adapter au rythme des entraînements, ce qui les amène à abandonner leur scolarité. La même problématique se retrouve chez les pratiquants d’e-sport (amateurs ou professionnels). La TPAA doit prendre le relais en offrant une pratique encadrée et une formation qui mène les étudiants à des emplois concrets, en lien ou non avec leur passion.

“Les passions ne doivent pas faire décrocher du monde réel,” explique Laurent De La Clergerie. Et Xiavier Lucas d’ajouter que s’il faut valoriser ces passions, y compris l’e-sport, il faut que “dans tous les cas de figure, les jeunes aient un avenir.” Car malgré le grand nombre de jeunes rêveurs, la réalité est que très peu d’entre eux pourront percer dans leur domaine. Les carrières d’e-sport durent en moyenne cinq ans. “La problématique n’est pas la durée de vie du joueur, mais celle du jeu,” ajoute Stéphan Euthine.

La formation offerte par LDLC (car les académiciens qu’ils recruteront n’auront pas à payer eux-mêmes leur cursus) se fera sur deux jeux : League of Legends, pour lequel la Team LDLC est championne de France, et Counter Strike, sur lequel elle a été championne du monde.  Actuellement composée d’une quinzaine de joueurs professionnels, la Team cherche donc à recruter des jeunes talents, pas forcément professionnels, à l’aide d’un formulaire en ligne.