Dans la tourmente, le Maire de Lyon, Gérard Collomb, a réagi mercredi soir.

Visé par une enquête sur un possible détournement de fonds publics au profit de son ex-compagne, le Maire de Lyon a vu son domicile perquisitionné mercredi par les enquêteurs. L’Hôtel de Ville a également été fouillé. Des documents ont été saisis.

Désormais, les enquêteurs vont tenter de savoir si Meriem Nouri a bien occupé ses postes dans les différents services de la Ville de Lyon. Et si ses salaires et ses heures supplémentaires sont justifiés. Selon Le Parisien, le montant des détournements présumés est estimé à 600 000 euros entre 2009 et 2018.

Dans un communiqué, Gérard Collomb a réagi mercredi. "N'ayant rien caché ni rien à cacher, je reste bien évidemment à la disposition de la justice. En 40 ans de vie publique, celle-ci n’a jamais rien eu à me reprocher, les Lyonnais le savent bien", a indiqué l'ancien Ministre de l'intérieur. Le Maire de Lyon s'interroge sur "la période choisie, après la campagne des européennes et juste avant l’ouverture des municipales".

Les résultats de cette enquête pourraient être annoncés à la fin du mois.