Le Groupe Socialiste et Démocrate de la région Auvergne-Rhône-Alpes a mis en ligne une pétition adressée à la ministre des transports Elisabeth Borne : “Halte à la fermeture des guichets SNCF, refusons le recul des services publics.”

Selon le groupe, la SNCF a pour objectif de “supprimer la totalité des postes d’agents derrière un guichet TER d’ici 2020.” 22 de ces guichets auraient déjà été supprimés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, avec 12 suppression de plus prévues avant 2020.

Le groupe critique la suppression d’emplois, l’état des gares laissées sans personnel pour renseigner et guider les usagers, et la possibilité de fermeture totales de lignes de TER. “La SNCF est en train d’organiser elle-même la dégradation du service public ferroviaire en vue de justifier toujours plus de recul de l’offre de trains dans nos territoires,” indique le communiqué.

À ce jour, 442 personnes ont déjà signé la pétition.