Gérard Collomb fait machine arrière sur l’anneau des sciences !

Dans un communiqué, le Maire de Lyon estime que le bouclage du périphérique "ne peut plus être une réalisation envisageable en l'état, même si ses finalités demeurent pertinentes". L’anneau des sciences c’était l’un des axes majeurs du programme électoral de Gérard Collomb pour la Métropole de Lyon.

"Les finances des collectivités locales, en particulier leurs capacités d'autofinancement vont être profondément touchées, avec pour conséquence une contraction de leur investissement", peut-on lire dans un communiqué signé également par Yann Cucherat, candidat à la Ville de Lyon. La maire de St Fons, Nathalie Frier, Renaud George, vice-président à la Métropole de Lyon, ou encore Roland Crimier, le maire de Saint-Genis-Laval ont également signé.

"La priorité aujourd'hui pour notre métropole, c'est donc le renforcement des transports en commun, plan métro pour l'Est comme pour l'Ouest de notre agglomération (ligne E), la création d'un RER à la lyonnaise, dans une logique qui devra prendre en compte une mobilité globale des personnes comme des marchandises. Car c’est là une nécessité pour aboutir à un système de déplacement plus efficace et moins polluant.", expliquent les différents élus à propos de ce possible bouclage du périphérique lyonnais.