Sadek a été libéré ce jeudi de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère). Il a été placé sous contrôle judiciaire.

En février dernier, le rappeur avait agressé le blogueur Bassem Braïki avec des complices à Vénissieux. Une scène qui avait été filmée puis mise en ligne sur Internet.

Sadek devra désormais se rendre au commissariat deux fois par mois. Il a interdiction de se rendre dans le Rhône et a interdiction d'entrer en contact avec Bassem Braïki.