Le silence du Cardinal Barbarin était jugé depuis jeudi devant la Cour d'appel de Lyon. Le verdict est attendu le 30 janvier 2020 dans cette affaire.

L'archevêque de Lyon était jugé pour "non-dénonciation d'abus sexuels" dans le cadre de l'affaire Preynat.

Ce vendredi, l'avocat général n'a requis aucune peine à l'encontre du Cardinal Barbarin. "Je suis soulagé, je m’en remets à la décision de la justice", a indiqué Philippe Barbarin à sa sortie de l’audience. 

Le jugement a été mis en délibéré. Le verdict est attendu le 30 janvier 2020.

En mars dernier, en première instance, la justice n'avait déjà pas requis de condamnation. Mais le Primat des Gaules avait été condamné à six mois de prison avec sursis.